IGN

L’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) a pour mission de décrire, d’un point de vue géométrique et physique, la surface du territoire national et l’occupation de son sol, ainsi que d’élaborer et de mettre à jour l’inventaire permanent des ressources forestières nationales. Établissement public sous tutelle du ministre chargé de l’écologie et du ministère chargé des forêts, l’IGN développe des actions communes avec l’ensemble des directions des ministères, avec de nombreux établissements publics et collectivités territoriales. L’IGN est responsable du WP3 et apporte une contribution à l’ensemble des tâches du projet pour assurer :

  • La spécification du modèle RFM LaSDIM et l’intégrabilité des données pertinentes au référentiel francilien de la mobilité sur le territoire du Living Lab du CG 93
  • La mise à disposition de ValiLab, unité support pour le système d’Information de données dédiées à la recherche, afin de permettre aux chercheurs et partenaires concernés par le projet RFM de trouver un environnement propice à la valorisation de leurs algorithmes de localisation, à la réalisation de démonstrateurs ainsi qu’au partage de leurs données et de leurs expériences.

Il y a encore quelques années, l’approche adoptée par l’institut conduisait les acteurs à développer leur propre stratégie d’acquisition de données. Récemment et depuis plusieurs années, des relations partenariales nouvelles se sont mises en place entre l’État, l’IGN, les collectivités locales et les acteurs privés dans le cadre de la mise en oeuvre dans l’ensemble des politiques publiques qui requièrent une géolocalisation qui fasse référence.

Dans le contexte de ce projet, le premier verrou consiste donc, dans le domaine des transports intelligents, à réussir la mise en place des  relations partenariales avec les acteurs publics détenteurs d’informations géolocalisées pour obtenir un partage des données pertinentes avec des conditions de pérennité et de partage claires et garanties dans le temps. L’action partenariale engagée par l’établissement auprès des autorités publiques pour spécifier, collecter, agréger des données et produire des référentiels s’applique parfaitement à l’enjeu majeur que constitue la mobilité du futur, fondée sur les systèmes de transports intelligents.

Le second verrou consiste à faire reconnaître le caractère référentiel de l’architecture de données RFM LaSDIM par l’ensemble des acteurs privés concernés par le développement de services autour de la mobilité, ainsi que par le grand public.

La réalisation d’un prototype sur le territoire du Living Lab du Conseil général de la Seine-Saint-Denis s’inscrit parfaitement dans la stratégie de l’établissement et sera probant vis-à-vis des verrous indiqués. Ce prototype peut préfigurer en effet un référentiel dédié à la mobilité généralisable sur des territoires bien plus grands aux niveaux régional, national et international. Au stade actuel, les données disponibles pour décrire la mobilité dans le Référentiel à grande échelle (RGE) de l’IGN sont adaptées à la cartographie statique de l’ensemble du territoire national, à moyenne voire grande échelle. A l’issue du projet, le modèle sera enrichi pourra permettre d’avoir un modèle de données opérationnels à très grande échelle au niveau local, capable d’intégrer à la fois des données statiques de référence à très grande échelle ainsi que des données reçues en temps quasi réel.

Dans le projet

L’IGN, à travers le développement du ValiLab, mettra en valeur les données géo référencées dans les applications ITS / Mobilité intégrées dans les pôles d’intermodalité des territoires dans le respect des normes environnementales. La cible concernée comprend les acteurs publics impliqués dans le développement urbain, les acteurs privés ainsi que le grand public.

Référentiel de localisation / Plateforme recherche IGN

Concevoir l’infrastructure de données spatiales et de services RFM.

Concevoir une infrastructure de données spatiales et de services dédiée aux données routières qui fasse autorité, apte à recevoir des services déjà opérationnels ou proches de l’être.

Le site officiel