CDVIA

Concerné par les problématiques et données générales liées aux déplacements, CDVIA a modélisé l’ensemble du réseau de transports dionysien (voiries routières, lignes de transports en commun) sur la base d’un modèle de la Région Ile-de-France et en codant l’ensemble des lignes Mobilien sur la Seine-Saint-Denis. CDVIA développera une modélisation dynamique qui intégrera le modèle RFM.

Ce travail a pour objectif de mettre en valeur les avantages et inconvénients du territoire en termes de desserte des transports sur la base d’indicateurs dynamiques environnementaux tels que les temps perdus dans les congestions, les temps de parcours aux heures de pointe, une comparaison du niveau de service des différents modes de transports et leurs impacts énergétiques.

En ce qui concerne l’optimisation des déplacements avec le nouveau référentiel RFM, le Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris-Le Bourget (SIAE) a missionné CDVIA pour réaliser des mesures relatives aux temps d’accès au salon, ceci aussi bien sur le réseau d’accès que pour le stationnement et le franchissement des barrières d’entrée. A l’issue de ces missions, CDVIA propose, en matière d’expert déplacements, des mesures d’exploitation dynamiques visant à optimiser l’accessibilité au site avec de nouveaux algorithmes. CDVIA a travaillé sur le projet du Grand Paris dans le cadre du groupement Devillers pour analyser les déplacements à l’échelle de la région Ile de France. Les données sur les réseaux de transports franciliens mais également la part de déplacements locaux ou micro-mobilités pourraient être intégrées au modèle RFM. Un développement complémentaire sera réalisé pour intégrer les modèles, chantier et environnementaux avec le RFM dans le cadre des projets TC en site propre du département.

CDVIA est mandaté par Aéroports de Paris pour réaliser une modélisation de la plate-forme de Paris Charles de Gaulle à une double échelle (microscopique et mésoscopique). Cet outil hybride est réalisé sur le logiciel AIMSUN développé par la société TSS. Les données pourraient alimenter la plateforme multimodale ClaireSITI de l’IFSTARR avec le RFM.

Le projet

Le modèle mésoscopique de CDVia est un modèle associant la vision globale du territoire (modélisation statique) et la vision fine du carrefour (modèle dynamique), qui permet réaliser des études prospectives sur l’accessibilité à des évènements importants de type Salon du Bourget ou bien pour valider des modèles de régulation dynamique de feux. Les travaux menés dans le cadre du projet permettront à CDVIA de se positionner sur tous les grands projets de rénovation de mobilité urbaine en France et à l’international, à travers notamment une coopération avec Thales.

Big data et ITS simulation

La disponibilité de données statiques et temps réel a souvent fait défaut pour la réalisation d’études prospectives sur l’accessibilité à des évènements importants de type Salon du Bourget ou bien pour valider des modèles de régulation dynamique de feux. La création du Référentiel Francilien de la Mobilité et son alimentation par les données CDVIA et NEAVIA permettra d’une part de mettre en place des modèles robustes visant à prévoir les conditions de circulation dans le cadre d’évènements ponctuels importants, d’autre part de fournir un jeu de données riche sur l’étendue du territoire à analyser, recensées sur plusieurs années

Le site officiel